Berger, Balkany et des écureuils

À l’occasion de la semaine fiscale, Delphine Jouenne, associée fondatrice du cabinet de conseil Enderby, revient sur les origines du terme « prélèvement à la source ».

Dans son livre intitulé Un bien grand mot, écrit en collaboration avec Amélie Chabrol, Delphine Jouenne décrypte les mots qui ont fait l’année 2019. Parmi eux, « prélèvement », mot apparu en début d’année, suivi de la mention « à la source ». L’étymologie de « prélèvement » signifie « lever d’abord ». Alors pourquoi y avoir utilisé « à la source », si la racine du mot renvoie déjà à cette notion ? En 1939, en pleine crise économique, l’état français avait déjà tenté d’instaurer la retenue à la source, avant de se raviser dix ans plus tard.

Une analyse à découvrir sur l’Opinion. 

Lire l'article